Actualités
Voir toutes les
actualités

11/01/2019

> Transport - Mobilité

Le retrofit de véhicules thermiques en électriques a son association

Alors que l’activité de conversion de véhicules thermiques en motorisation électrique se développe dans de nombreux pays, notamment en Europe, encouragée par les autorités nationales, elle peine en France à se déployer, faute de cadre administratif adapté. D’où la volonté de quelques pionniers de l’approche en France de se fédérer en association pour mieux faire connaître la démarche et en favoriser le déploiement.

Plus de 22 pays à travers le monde, dont nos principaux voisins européens, favorisent la transformation d’un véhicule thermique, essence ou diesel, vers l’électrique (approche appelée retrofit). Mais la législation en France ne prévoit pas ce cas de figure, « générant tellement d’obstacles qu’elle interdit de fait le développement de cette filière » explique en préambule le communiqué de la nouvelle association AIRe, créée par quatre pionniers français du rétrofit électrique (Brouzils Auto, Carwatt, Ian Motion et Retrofuture). D’où la nécessité de se regrouper pour mieux faire connaître auprès des autorités publiques, du monde économique et du grand public, les intérêts multiples de la transformation de véhicules thermiques en électrique, et pour agir en faveur d’une évolution réglementaire facilitant les démarches administratives permettant le développement de l’activité en France.

L’enjeu n’est pas négligeable tant au plan économique qu’environnemental, car cette nouvelle activité pourrait créer de l’activité pour de nombreux garagistes tout en s’inscrivant à la fois dans une logique de réduction de gaz à effet de serre et de dépendance à la filière pétrolière et dans cette de l’économie circulaire, en réhabilitant des véhicules en état de rouler mais qui subissent des restrictions de circulation (liées à leur motorisation thermique et/ou leur ancienneté) dans le cadre par exemple des zones à faibles émissions ou tout simplement du fait du coût du carburant.

L’association nouvellement créée est co-présidée par Gérard Feldzer, cofondateur de Carwatt (orienté sur le retrofit de véhicules utilitaires et spéciaux, avec des batteries de seconde main) et expert reconnu des questions de mobilité et transport, et par Arnaud Pigounides, fondateur en novembre dernier de Retrofuture Electric Vehicles, spécialisé dans le retrofit électrique de voitures anciennes.

 

www.carwatt.net

www.ian-motion.com

www.retrofuture-ev.com

www.facebook.com/brouzils-auto-189534254399713/