Actualités
Voir toutes les
actualités

16/02/2017

> Transport - Mobilité

800 € d'économie de frais de carburant pour les véhicules électriques

NewMotion, fournisseur de solutions de charge intelligente de véhicules électriques, a rendu publics les résultats d'une enquête utilisateurs menée à l'échelle européenne, dévoilant les profils d'utilisateurs, l'évolution de leurs comportements en général en matière d'environnement et d'énergie et les conséquences économiques de la mobilité électrique.

En 2016, le nombre de voitures électriques en circulation a atteint 1 % de l'ensemble du parc autonmobile dans de nombreux pays (dont l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Norvège et le Royaume-Uni). Soit fin 2016, 2 millions de véhicules électriques en circulation, 100 fois plus qu'en 2010. Une forte dynamique qui s'explique notamment par un avantage économique très net au quotidien. 
Plus de la moitié des répondants à l'étude (57 % des 5000 utilisateurs interrogés) utilisent leur véhicule électrique pour se rendre au travail, et un quart d'entre eux (25 %) estiment qu'ils économisent jusqu'à 60 % des frais de transport mensuels, par rapport à leur utilisation précédente d'une voiture à essence. En fait, au plan économique, l'étude NewMotion montre que les économies globales sont plus sensibles que cela. Certes, à l'achat, le véhicule électrique reste souvent plus cher et implique en général des investissements supplémentaires pour la charge à domicile. Mais les coûts de rechargement, les coûts d'entretien, les assurances et les taxes, sont moindres. Si on ajoute à cela les potentielles subventions publiques, le bilan est globalement très favorable aux véhicules électriques. Pour être précis sur l'alimentation en "carburant", comparant point par point deux véhicules de classe comparable, une Renault Clio et une Renault Zoé, le coût d'alimentation d'une voiture électrique est jusqu'à 800 € moins chère pour le même kilométrage annuel (coût calculé sur une distance moyenne de 17400 km/an, une consommation de la Clio à 4,7 l/100 km, un litre d'essence à 1,4€ et un kWh résidentiel à 0,15 €). 
Autre point à noter très intéressant à noter dans cette étude, les usagers de véhicules électriques constatent non seulement les économies de transport, mais entrent dans une boucle vertueuse. 48 % des sondés indiquent en effet avoir changé leur façon de conduire pour consommer l'énergie de façon plus raisonnable, ce qui augmente l'effet positif. A noter cependant que ces utilisateurs de véhicules électriques sont globalement des gens proactifs en matière d'environnement et d'énergie : 59 % recyclent leurs déchets, 39 % ont des panneaux solaires chez eux, 23 % font leur compost et 22 % collectent les eaux de pluie.